INDIRECT, ECTE


INDIRECT, ECTE
adj.

Qui n’est pas direct. Chemin indirect. Voie indirecte. Itinéraire indirect. Il s’emploie surtout au figuré. Critique indirecte. Louanges indirectes. Avis indirect. Question indirecte. Moyens indirects. Cette nouvelle m’est parvenue par une voie indirecte. Ne vous fiez pas aux propositions de cet homme, il a des vues indirectes.

En termes de Grammaire, Complément indirect, Celui qui se rattache indirectement, c’est- à-dire par une préposition exprimée ou sous- entendue, au mot dont il complète le sens. Dans Je donne ce livre à Pierre, ce livre est le complément direct de je donne, et à Pierre le complément indirect. Il y a ordinairement une préposition devant le complément indirect. Les pronoms personnels me, te, se, nous, etc., s’emploient fréquemment, comme compléments indirects, pour à moi, à toi, etc.

Interrogation indirecte, Membre de phrase interrogative dont on fait le complément d’objet d’un verbe. Quelle heure est-il? est une interrogation directe. Dites-moi quelle heure il est, est une interrogation indirecte.

Style indirect, Construction par laquelle on substitue, dans un second membre de phrase, la forme subordonnée à la forme coordonnée. Je me dis que Paul viendra est une construction de style indirect, au lieu de : Je me dis Paul viendra.

Discours indirect se dit de la Forme qu’emploient les écrivains pour rapporter à la troisième personne les discours tenus ou supposés tenus à la première personne.

En termes de Jurisprudence, Avantage indirect, Avantage que l’on fait à quelqu’un contre la loi, au moyen d’une personne interposée ou de quelque acte simulé.

Ligne indirecte ou collatérale se dit par opposition à Ligne directe.

Contributions indirectes, Les impôts établis sur les objets de commerce et de consommation, ou sur certaines choses dont le besoin est éventuel : tels sont les droits d’octroi, de douane, de timbre, d’enregistrement, etc.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • indirect — indirect, e [ ɛ̃dirɛkt ] adj. • 1416; lat. indirectus ♦ Qui n est pas direct. 1 ♦ Qui n est pas en ligne droite, qui fait un ou plusieurs détours. ⇒ courbe, détourné. Itinéraire indirect. Éclairage indirect, qui éclaire par réflexion sur les… …   Encyclopédie Universelle

  • indirect — indirect, ecte (in di rèkt, rèk t ; voy. DIRECT, pour la prononciation de la finale) adj. 1°   Qui n est pas direct. Chemin indirect. 2°   Fig. Qui suit une voie détournée. Avis indirect. Moyens indirects.    Louanges indirectes, celles qu on… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INDIRECT — ECTE. adj. Qui n est pas direct. Chemin indirect. Voie indirecte.   Il s emploie plus ordinairement au figuré. Critique indirecte. Louanges indirectes. Avis indirect. Question indirecte. Moyens indirects. Cet homme ne va jamais que par des voies… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • indirect — Indirect, [indir]ecte. adj. Qui n est pas direct. Il n a point d usage au propre. Fig. Voyes indirectes, Se dit en mauvaise part, pour de mauvais moyens. Il est parvenu à cette charge par des voyes indirectes. On appelle aussi figur. Loüanges… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • direct — 1. direct, e [ dirɛkt ] adj. • XIIIe, rare av. XVIe; lat. directus, de dirigere « diriger » 1 ♦ Qui est en ligne droite, sans détour. ⇒ 1. droit, rectiligne. Route directe. C est le chemin le plus direct pour arriver à la ville. Sans relais.… …   Encyclopédie Universelle

  • direct — DIRECT, ECTE. adj. (On pronon. le C.) Droit. Mouvement direct. Rayon direct. [b]f♛/b] On dit en termes d Astronomie, qu Un Astre a un mouvement direct, pour signifier, qu Il se meut d occident en orient, et suivant les signes du Zodiaque. Et en… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798